Sommaire

Présentation

  • Stéphane Despatie, Réunir le corps 3

Des textes de

    • Marie-Michelle Demers 5
    • Réjean Plamondon, Madeleine des Îles 13
    • Eduardo Langagne 29
    • Jean-Pierre Pelletier 45
  • Serge Patrice Thibodeau, Chemin cassé 57

Dialogue

  • Le cœur musclé
    Dossier « Poésie et sport » préparé par Stéphane Despatie
    avec des poème de Sylvain Turner, Bernard Pozier, Éric Gougeon, Michèle Moisan, Mario Cholette, Dominic Marcil, Corinne Chevarier et Stéphane Despatie
    65

Réunir le corps

Réunir les conditions pour germer
dans l’ombre de l’impossible.
Thierry Dimanche

pour pousser mieux, pousser plus haut
pousser plus creux, vers les quatre directions
Georgette Leblanc

moi en série d’étoiles dans le corps droit
Benoit Jutras

Le numéro s’ouvre avec une suite de Marie-Michelle Demers, qui, avec des textes témoignant du quotidien d’une jeune serveuse, publie pour la première fois en nos pages. On appréciera son réalisme dur marqué d’une grande sensibilité. Suit Madeleine des Îles de Réjean Plamondon. Avec son style unique et un rapport à la langue des plus stimulants, il publie lui aussi pour la première fois dans Exit, tout comme Eduardo Langagne, dans une traduction de l’espagnol par Ana Cristina Zúñiga. « Le cœur est un mot très aigu », écrit-il, surprenant sans arrêt le lecteur par des images fortes s’imposant au milieu d’une apparente simplicité et d’une certaine candeur. Quant à Jean-Pierre Pelletier, il nous offre une traversée des éléments, une observation des frontières et de ce que le temps apporte et emporte. C’est à Serge Patrice Thibodeau, vieux complice d’Exit, que revient le rôle de fermer la section régulière du numéro. Son Chemin cassé ouvre pourtant plus qu’il ne ferme. Ça ouvre parce qu’il s’agit d’une route sans fin, celle du manque, de l’absence. C’est une suite généreuse, où l’auteur nous invite dans une intimité qui tangue, au gré du vent, dans la tempête des sentiments, où des mots s’élèvent en brisants. Se rapailler maintenant.

Les références au corps comme les références au chemin sont nombreuses en poésie. Et lorsqu’on demande à des poètes d’écrire sur le sport, ces deux thèmes souvent s’imposent malgré toute volonté d’écarter les clichés. Dans le corpus québécois, quelques livres de poésie puisent directement dans l’univers du sport ; il peut s’agir d’une image évocatrice comme L’odeur d’un athlète de Denis Vanier, mais aussi de recueils entiers empreints par le sujet comme pour Portraits de l’ascète en coureur de fond de Pierre Barrette, Chevaux sans armes d’Éric Roberge ou Les poètes chanteront ce but de Bernard Pozier, pour ne nommer que ceux-là. Pour cette section Dialogue intitulée « Le cœur musclé », Sylvain Turner, Bernard Pozier, Éric Gougeon, Michèle Moisan, Mario Cholette, Dominic Marcil, Corinne Chevarier et Stéphane Despatie ont tous répondu à la commande en nous donnant ces textes encore chauds, encore en sueur.

Bonne lecture !
Stéphane Despatie

Format pdf du numéro (poids : environ 2 Mo)